Non à la déchéance de nationalité

Sam Khebizi, est le directeur de l’association « les Têtes de l’Art  à Marseille. Il vient de lancer une pétition sur change.org en expliquant pourquoi il est vital de ne pas laisser nos gouvernants franchir la ligne rouge.

Vous êtes non seulement invités à signer mais aussi à interpeller vos députés. les mails sont disponibles sur le site. Contre l’indignité il est possible et indispensable de faire monter la pression. Chacun de nos responsables politiques doit comprendre qu’il a des comptes à rendre. C’est à nous de contribuer à l’amélioration du personnel politique. Pleurer sur sa médiocrité est un leurre .

( 1)
Pourquoi cette pétition intiée par Sam Khebizi

 

A la suite des attentats du 13 novembre dernier, le chef de l’Etat a voulu marquer sa fermeté face à une violence exceptionnelle par son ampleur. Pourtant, on peut également penser qu’au-delà de la posture, il y a tout simplement une stratégie politique dangereuse en réponse à des  élections régionales dramatiques pour l’avenir des partis républicains.

Que cache réellement la réforme constitutionnelle relative à la déchéance de nationalité ? Annoncé comme un outil supplémentaire de lutte contre le terrorisme, le texte propose, entre autres, de déchoir un français (même né en France) de sa nationalité française en cas de crime ou délit constituant un acte de terrorisme dans le cas où ce même français possèderait une seconde nationalité.

Les problèmes que posent ce texte sont les suivants :

1)      Une mesure inefficace. L’efficacité d’une pareille mesure pour lutter contre le terrorisme n’est absolument pas prouvée. C’est une mesure démagogique et placébo pour tenter de rassurer un peuple inquiet. Il ne protègera en aucun cas de nouvelles attaques. La nationalité n’a rien avoir avec le terrorisme et il n’existe pas de passeport « franco-terroriste » à ce jour. L’arsenal des nombreuses mesures anti-terroristes est déjà largement suffisant pour répondre à cette menace.

2)      Une mesure discriminatoire. Cette mesure remet en cause le principe de droit du sol et grave dans la Constitution l’existence de plusieurs catégories de citoyens dans notre pays. Elle ne concerne donc pas uniquement les binationaux car elle porte atteinte à notre vision historique de la Nation française, une et indivisible. Binational ou pas, tout citoyen français attaché à nos valeurs fondamentales se doit de s’insurger contre une telle réforme. Notre diversité culturelle souffre bien assez de discriminations dans la réalité quotidienne pour qu’on s’autorise à les inscrire dans la Constitution.

3)      Une mesure stigmatisante. Ce texte est une insulte à l’ensemble des binationaux vivant en France ou à l’étranger soit plus de 4 millions de personnes. Car la bi nationalité concerne aussi les français installés à l’étranger et qui ont acquis en plus de la nationalité française, la nationalité du pays où ils se sont installés. Cette mesure stigmatise les binationaux en faisant de leur double culture un facteur de risque plutôt que de richesse. C’est aussi une mesure hypocrite parce qu’en réalité elle vise plus particulièrement les binationaux de confession musulmane qui ont déjà bien assez de soucis avec les amalgames du fait d’une infime minorité d’extrémistes radicaux.

4)      Une mesure digne de l’extrême droite. Il est inadmissible, inconcevable que le gouvernement actuel puisse faire voter un texte porté de longue date par le Front National et la droite extrême. Il y a des limites au n’importe quoi. Un gouvernement socialiste ne peut pas, et surtout ne doit pas voter une mesure FN.

Je compte donc sur vous pour signer rapidement la pétition sur le lien suivant

Pétition Déchéance de nationalité: Ne pas franchir la ligne rouge…

 

Je vous invite donc, au delà de la signature de cette pétition et son relais, à interpeller votre entourage mais également l’ensemble des députés sur cette mesure qui risque d’être votée dans le plus grand désintérêt. Le changement d’attitude face à ce séisme politique doit commencer par nous, en renforçant notre capacité de vigilance et d’interpellation.

Vous trouverez ici les adresses mail des députés.

Adressée à
gouvernement
Députes
Medias
et 2 autres
citoyens
associations
DECHEANCE DE NATIONALITE: NE PAS FRANCHIR LA LIGNE ROUGE…
 
(1)

Fondée en 1996, les Têtes de l’Art, association de médiation artistique, est spécialisée dans
l’ingénierie et l’accompagnement de projets artistiques participatifs.
Les Têtes de l’Art est une association interface,
d’appui technique au montage de projets culturels participatifs.
L’objet initial de l’association est de rendre l’art accessible à tous, d’être des
« déclencheurs
d’arts »
en intervenant dans le montage de projets artistiques. L’association crée des
passerelles entre un
réseau pluridisciplinaire d’artistes et des porteurs de projets collectifs
(dans les secteurs de l’éducation, la formation, la prévention, l’insertion, la santé etc.).
Elle accompagne les porteurs de projet à le concevoir puis intervient
dans la mise en œuvre, la valorisation et l’évaluation des actions ainsi montées.
Aujourd’hui, l’association coordonne près de
50 projets
par an pour plus de
3 000
bénéficiaires.
A la croisée entre
la culture, l’éducation populaire, l’économie sociale et solidaire
l’association
développe également un axe fort autour de la mutualisation de matériels, d’espace,
d’informations et de compétences
Nos valeurs s’appuient sur trois principes forts :
Accorder éthique associative et professionnalisme
Valoriser les principes de mutualisation et d’échanges
Aider sans assister
D’un projet atypique et expérimental, le modèle de fonctionnement de l’association devient,
année après année, une référence dans les domaines de la médiation artistique,
de l’animation de réseau et de la mutualisation associative.

Une réflexion au sujet de « Têtes de l’art contre la déchéance »

  1. J’ai signé sans hésitation la pétition lancée par Sam contre la déchéance de nationalité.
    Merci Sam ! Continue !
    Amicalement
    Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.