guerrier-SiouxQue vous soyez fleur, lapin, objet ou humain, une cure de Descola s’impose. Lire « la composition des mondes » fera du bien à quiconque s’intéresse à l’avenir de la planète.

Dans son livre d’entretiens avec le philosophe Pierre Charbonnier, Philippe Descola revient sur l’ensemble de son travail d’anthropologue et notamment sur l’ouvrage qui est considéré comme son œuvre majeure «  Par delà nature et culture » ( Gallimard 2005)

Qu’est-ce que l’anthropologie ? Très clairement Descola répond « …sur la base des enseignements de l’ethnographie et de l’ethnologie,mais aussi de l’archéologie et de l’histoire, elle aspire à produire une connaissance globale de l’humain en proposant des principes d’intelligibilité de la diversité des façons de composer des mondes et de l’habiter »

A ce titre Philippe Descola ne se contente pas de se livrer à une synthèse du travail effectué sur le terrain auprès des tribus indienne d’Amérique du sud.

En permanence il situe son travail par rapport aux institutions reconnues, Collège de France, Laboratoire d’anthropologie, ses collègues, les populations étudiées et le grand public, dont certains de ses lecteurs font partie. Conscient et respectueux de la diversité bien au delà de son objet d’étude, il met ainsi sous tension créatrice, les différentes façons dont ses travaux peuvent être reçus. Ce travail de désenclavage permet à tout lecteur curieux de trouver sa place. Il n’a pas besoin d’appartenir à la tribu des « sachants » pour échafauder une construction du monde différente mais toujours légitime. Si Philippe Descola a connu et travaillé avec les plus grands : Levi-Stauss, Françoise Héritier,Maurice Godelier, Jean Pierre Changeux, Nathan Wachtel ( le retour des ancêtres), s’ il a pu dialoguer avec les œuvres de philosophes comme Foucault, Deleuze, etc c’est aussi qu’il a eu le talent et la curiosité de se nourrir auprès des autres. Comment se construit l’intelligibilité d’une culture  au départ complètement opaque ?

(Elle est) la somme des circonstances fortuites, de dialogues décousus et d’interactions accidentelles qui permettent à un observateur de se forger une connaissance d’autrui » Le lecteur comprendra ainsi qu’il est plus qu’essentiel de voyager, physiquement et mentalement. Sans un aller retour permanent de l’un à l’autre, le monde risque bien de nous échapper. Un individu n’est donc pas seulement un corps mais la somme de ses rencontres.

La composition des mondes n’est pas donnée une fois pour toutes, elle dépend des outils que l’on possède, et de la situation dans laquelle on se trouve. Phillipe Descola distingue 4 types d’ontologies ou modes d’approche du lien qui existe entre soi et les autres : naturalisme, totémisme, animisme analogisme. Pour le profane dont je suis, ce qui apparaît clairement c’est que la sacro sainte distinction entre les sciences de la nature et les sciences de l’homme n’a pas plus de raison d’être que la pseudo supériorité de l’homme occidental sur tout ce qui n’est pas sa civilisation. Pour les indiens Achuar un animal, une plante, un objet font partie du vivant, donc de notre humanité. A ce titre là on leur doit à minima le respect que l’on porte à soi même. L’ordre humain est celui de l‘égalité entre les différentes espèces. Ainsi les recherches contemporaines les plus pointues en climatologie, ethnologie, anthropologie rejoignent enfin le savoir de populations que les analphabètes que nous sommes qualifiaient de sauvages. Ce savoir là est celui qui préserve la diversité, c’est à dire notre capacité à nous étonner et pourquoi pas à nous émerveiller. Nous savons très peu de choses sur le monde et sur nous même. Contrairement à ce qu’ont affirmé les prophètes de la fin de l’histoire humaine, il nous reste beaucoup à faire.

François Bernheim

 

Philippe Descola

La composition des mondes

Entretiens avec Pierre Charbonnier

Editions Flammarion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.