Dernier dessin de Charb. Ce soir non, mais demain il faudra continuer à rire.

Nous pensons à eux , à leurs familles, aux talents assassinés, mais demain il faudra continuer à rire.

pire, il faudra encore rire plus fort, il faudra essayer de penser à un monde moins égoïste, moins injuste, moins violent. Il faudra

caresser, être tendre, écouter, demain il faudra continuer à rire même si , le coeur a lui envie de pleurer. Nous ne serons jamais

assez impertinents, jamais assez amoureux de notre liberté, amoureux de leur liberté pas forcément occidentale. Il faudra se parler,

se toucher et surtout continuer à rire. Pour Charlie, pour nous ,pour le monde. Allez banane on va pas faire de misérabilisme, c’est

pas le moment.

FB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.