Francine Pampuzac est une lectrice passionnée, elle dévore avec bonheur la littérature et en fait profiter ses amis. Depuis 7 mois les lecteurs de Mardi ça fait désordre font partie des élus. Merci Francine, avec vous le partage et la passion vont si bien ensemble.

 

Lectures de novembre 2014

Ca c’est fait comme ça – Gérard De pardieu –( XO édition 2014)

Que ce grand acteur soit un sacré personnage, personne n’en doute. Dans ces 170 pages, il survole sa vie et.. on entend sa voix. C’est du langage parlé mais avec un charme étrange, merveilleux. L’enfance, les parents tant aimés, les années de voyou, ( en 68, il dévalisait les étudiants qui dormaient dans leurs lycées occupés !) et puis la tête hors de l’eau grâce à des rencontres. Les textes qui l’enchantent sans qu’il les comprenne. Il parle de ses femmes, de ses enfants. Mais par trois fois, il reviendra sur ce qui semble son obsession : il est un rescapé des aiguilles à tricoter de sa mère. Compliments à Lionel Duroy d’avoir sorti un excellent livre de 6O heures ( parait-il) d’enregistrement.

Et rien d’autre – James Salter – ( L’Oliver Août 2014)-

Philippe Bowman est soldat dans les Marines, pendant la guerre du Pacifique. La peur, le danger maximum. Lui en reviendra. Après ce début dramatique, la vie de cet homme va se dérouler assez paisiblement et l’auteur nous invite à suivre son évolution dans le monde de l’édition, a découvrir ses amours, et surtout de partager toutes ses rencontres, même si elle n’ont aucune importance. En fait il ne se passe pas grand-chose. Ce qui fait tourner les pages avec bonheur, c’est le talent quasi cinématographique de l’auteur à décrire les personnages, à nous faire voir les lieux, les lumières, les paysages. Ainsi le temps passe…très joliment. Amateurs d’aventures, s’abstenir. Amateurs d’intelligence et d’écriture parfaite, ne ratez pas ce livre.

Le ravissement des innocents – Taiye Selasi ( Gallimard juin 2014)

« Kueku meurt pieds nus un dimanche matin avant le lever du jour, ses pantoufles tels des chiens devant la porte de la chambre. » Ainsi démarre ce roman étonnant qui va, au cours de ses 370 pages vous révéler la vie, non seulement de Kweku, mais aussi de sa femme et de ses 4 enfants. Kweku est né au Ghana, très pauvre. Il a rejoint l’Amérique pour devenir, après bien des années de vaches maigres, un chirurgien exceptionnel. Il va subir une injustice qui le brise et laisse le lecteur furieusement indigné. Mais ce n’est qu’un épisode dans la vie de cette famille décrite à coup de scènes qui sont comme des touches vibrantes ajoutées à un tableau qui se précise peu à peu. L’envie de savoir, de comprendre chacun, chacune, est savamment entretenue par un auteur extraordinaire qui passe de l’Afrique de l’Ouest à Boston à Londres et Newyork. Superbe roman que je n’ai pas lâché..

 

Bain de Lune – Yanick Lahens – ( Sabine Werpieser Sept 2014)

L’histoire se déroule sur plus de 100 ans, dans ce qu’on peut appeler le Haïti profond, celui des habitants bien pauvres, vivant de la pêche, de maigres cultures, habitués à sourire et baisser la tête devant les puissants. Mais ils vivent quotidiennement avec les Esprits de leur culture vaudou. Deux familles s’affrontent, les Messidor et les Florival. Ah ! les jolis noms qui fleurissent dans ce livre : les villages : Anse Bleue et Ti Pistache, les prénoms  : Cétoute ainsi nommée parce que sa mère ne voulait plus d’enfants etc .Beaucoup de personnages, le rôle des femmes, les caprices de la nature et ceux des dirigeants, ceux qui ont des chaussures et ceux qui n’en ont pas, la vraie vie des Haïtiens..C’est très beau mais la langue, si poétique, si lyrique, rend parfois le récit un peu trop mystérieux. J’avoue avoir été quelque fois assez larguée !

Terminus Radieux – Antoine Volodine – ( Seuil – Août 2014)

Au début, ils sont 3, une femme et deux hommes ; «  ils ont marché 29 jours, très vite ils avaient ressenti les conséquences de leur exposition aux rayonnements ». Nous voici en Sibérie dans un futur très lointain et catastrophique. Bienvenue dans ce délire extraordinaire, politico-poétique de 620 pages. Vous allez rencontrer des personnages hallucinants, témoin ce Soloveï, devenu immortel à force de se confronter au nucléaire et qui règne sur une petite communauté qui survit aux côtés d’un puits de 2 km au fond duquel vit jours une pile atomique. Plus j’ai avancé dans cette lecture, plus je suis devenue accro. Et j’ai adoré ce livre. A mon avis, tout se joue au bout de 50 pages, ça marche ou le livre vous tombe des mains. Moi ça a marché, à fond !

Et dans l’éternité, je ne m’ennuierai pas. Paul Veyne-( Albin Michel-sept 2014)

C’est écrit sur la couverture, après le titre : «  souvenirs ». Paul Veyne, 84 ans, a eu envie de nous raconter sa vie. Son enfance, l’occupation. Doué pour les études, il a foncé jusqu’à l’Ecole Normale, a pris assez tôt la carte du Parti, mais l’a rendue après la Hongrie. Le voilà professeur au Collège de France, historien spécialisé dans la Rome antique. Mais manifestement, toute sa vie, l’homme a adoré bousculer les idées reçues. Le récit est léger, souriant : l’alpinisme, les amis célèbres ou pas.. Et puis les 30 dernières pages expliquent sa curieuse vie matrimoniale. J’ai comme dans l’idée que c’est la raison pour laquelle cet homme a voulu préciser les choses avant de disparaître. Je suis ravie d’avoir fait votre connaissance si agréablement, Monsieur Veyne.

Chasse au trésor – Molly Keane –( Réédition Quai Voltaire – mai 2014)

Dans une superbe maison, en Irlande, au lendemain de la deuxième guerre mondiale, les 3 serviteurs attendent leurs maitres, partis à l’enterrement de Sir Roderick. Jusqu’ici, dans le domaine, on menait grand train. Mais à la fin de la journée, la lecture d’un testament va faire l’effet d’une bombe. Je n’en dirai pas plus car je voudrais que le lecteur découvre, charmé, les personnages et les aventures de ce livre absolument délicieux. Humour anglais (enfin Irlandais), un peu de policier à la Agatha Christie, beaucoup de champagne, l’auteur a sorti ce livre en 1952. Quelle bonne idée de le rééditer. On ne peut pas dire qu’il n’a pas pris une ride : il est magnifiquement démodé, irrésistible. Quel film il ferait ! Quand je pense à la délicieuse vieille dame complètement à l’Ouest, j’en souris encore.

La peau de l’ours – Joy Sorman –( Gallimard – juin 2014)

150 pages, pas plus, pour qu’un ours nous raconte sa vie. Mais cet ours n’est pas comme les autres. Il est le résultat d’un viol d’une bergère par un ours ! Personne, ou presque, ne soupçonnera son secret car il choisit de n’être qu’un animal aux yeux de la société. Il sera vendu, revendu, et revendu encore, voyagera, toujours pacifique, et tellement, tellement intelligent, comprenant ce qu’on veut de lui, comprenant comment assurer sa survie. Ce livre étonnant, en forme de conte, sait se tenir finement entre les deux mondes : l’animal et l’humain. L’intérêt et l’émotion sont soutenus jusqu’au point final. Parfait et troublant.

La ballade du mauvais garçon – Nan Aurousseau – (Stock sept. 2014)

Nan Aurousseau a, en effet, été un bien mauvais garçon et cela le conduira en prison à 17 ans. Il raconte, sans misérabilisme, clairement mais avec une rage sous tendant les mots. Peut-on traiter des humains comme cela ? Difficile de lire ce témoignage sans être profondément remué. Mais Aurousseau, avec son caractère de chien, va vouloir faire quelque chose de cette réclusion. Grace à un visiteur de prison, il découvrira les mots et même passera des examens. A sa sortie, il sera capable d’écrire, même s’il lui faudra être d’abord un ouvrier plombier   (lire « Le Bleu de Chauffe »paru en 2005, excellent !) Nan Aurousseau continue à se bagarrer pour que la réclusion ne soit pas une catastrophe. Une belle écriture, des scènes très vivantes, de l’humour. Très bon livre, vraiment qui fait voir d’un autre œil les problèmes de la prison en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Les belles lectures de Francine -7- »

  1. Thanks for a marvelous posting! I really enjoyed readingit, you could be a great author.I will ensure that I bookmark your blog andwill often come back in the folrbeeasee future. I wantto encourage you to definitely continue your great posts, have a nice evening!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.