En 2003, Edouard Mills-Affif, documentariste, était le premier à témoigner de la percée du Front national dans le bassin minier (Pas-de-Calais), une terre de gauche blessée devenue un terrain de chasse idéal pour l’extrême droite. Il y a dix ans, Au pays des Gueules noires: la fabrique du Front national (52’) pénétrait dans les coulisses du laboratoire de Steeve Briois et dévoilait la face cachée de la stratégie de « dédiabolisation » chère à Marine Le Pen. Avec Bassin miné, il poursuit ce travail de décryptage, à l’occasion des prochaines élections municipales, qui pourraient voir Hénin-Beaumont basculer du Parti socialiste vers le Front national. Le récit, sur une décennie, d’une méthodique conquête politique.

Avec ce film, nous désirons nous engager sur cette voix étroite, consistant à éviter à la fois les pièges du documentaire militant, du film de combat anti-FN, caricaturant les personnes filmées et diabolisant « l’ennemi », et les pièges de la chronique dite «objective» qui, à trop vouloir respecter le principe de neutralité, risque de basculer dans une complaisante empathie à l’égard du Front national, en l’absence de contrepoint et d’un point de vue explicite.

80 % du film est déjà «en boîte», les 20% restants dépendent de vous ! Pour souscrire, allez sur le site : http://www.bassinmine.com/soutenir/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.