Entrevoir, ne fût-ce qu’en quelques instants volatils, nos morts en vivants nous donne à croire que la mort n’est pas un achèvement, qu’un futur restera toujours inscrit dans notre présent, que “À jamais” l’emporte sur “Jamais plus”, que c’est “demain” et non “hier” qui définit “aujourd’hui”.  (La traversée des ombres. Gallimard 20003)

Nous n’avons rien à ajouter à ces lignes si ce n’est  à exprimer notre gratitude et notre tendresse vis à vis d’un homme porteur exigeant de l’intelligence de la vie.

FB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.