Pour l’inhumation des musulmans décédés à l’hôpital Franco Musulman en 1937, par dérogation à la laïcité des cimetières publics, s’ouvre à Bobigny un cimetière destiné à accueillir exclusivement des musulmans, non sans mal.

La préfecture de la Seine entérine le projet dont les frais d’aménagement et la gestion sont imputés à l’hôpital franco-musulman.
Construit par l’architecte Crevel, il est inauguré en 1937 et doit pouvoir accueillir entre 5 et 6000 sépultures. Les sépultures les plus anciennes sont marquées par une stèle relevée, à même le sol.

Un carré militaire abrite une série de tombes de soldats musulmans dont certains sont cités « Morts pour la France » notamment lors de la Libération de Paris en 1944.

L’évolution des sépultures, la diversité de leurs origines dans le temps est représentative de l’évolution de l’histoire de l’immigration.

En outre, au détour d’une allée, on y rencontre la sépulture du champion El Ouafi, de la princesse Selma, et de bien d’autres personnalités. Nous partons à la rencontre d’une histoire peu connue, que le soixante dixième anniversaire du cimetière et la rénovation du carré militaire, et le film « Indigènes » ont valorisé.

Eglise St André En bois et en béton, c’est un bâtiment assez inhabituel qui se distingue par la flèche qui lui tient lieu de clocher. À l’intérieur, la chaleur du bois, de la charpente et des statues s’oppose au dénuement des murs. Résolument contemporain, cet édifice religieux abrite quelques pièces d’époque qui ont survécu à la destruction des anciennes églises : une statue en bois doré de Saint-André sculptée vers 1760, une autre de Saint-Fiacre, patron des maraîchers, datant de 1850 ainsi qu’un bénitier du XVIIIe taillé dans un bloc de marbre.

Rendez-vous : A l’arrêt de bus rue de la Gare à 14h15 ou au parking du cimetière chemin des Vignes à 14h30
Accès : Métro Ligne5 Pablo Picasso, bus 134, 234

Inscription obligatoire
Entrée : 4 euros
Pour le tarif adhérent de l’OTSI, s’inscrire directement auprès de l’Office de Tourisme Tel : 01 48 30 83 29 ou par Mel : otsi@ville-bobigny.fr

Crédit photo : CERHBB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.