S’il te plait  madame, s’il te plait, monsieur, tu voudrais pas devenir mon ennemi ? Je sais, c’est une responsabilité, du temps, de l’attention… Il faut écouter un petit peu  l’autre…avant de le contrer, de l’enfoncer sauvagement, de le couper en tranches, de le néantiser.

L’écouter, juste un petit peu…

Tout a commencé le jour, où j’ai fait la connaissance,  de l’homme chou- fleur. Il n’était pas bien dans son assiette…. Forcément il était dans la mienne…d’assiette. Il ressemblait à quoi ? à n’importe quel chou- fleur… Il était juste accompagné d’une sauce blanche …

Dans l’heure qui suit ce déjeuner, je sens que l’on frappe discrètement et de l’intérieur ,sur mon ventre.. et j’entends une petite voix filandreuse susurrer :

je suis déjà dans la place , mais par politesse , je tiens à me présenter. Je suis

l’homme chou- fleur. Il y a quelques semaines, je n’étais ni plus ni moins qu’un homme et je fis paraître la petite annonce suivante : «  Homme incertain cherche jardinier aveugle de talent  pour développement aléatoire ». Un seul candidat se présente : le bon . Dès le lendemain, je descends  dans mon jardin,je  m’allonge sur un coin de terre fraîchement biné et j’attends. Comme convenu le jardinier sème quelques brassicacées .…le temps de la récolte arrive, en apparence, rien ne me distingue d’un autre chou- fleur,alors on m’emmène au marché…et pour faire vite me voila digéré par vos soins.

Moi : Très bien  je n’ai aucun problème de ce côté. Hélas répond  l’homme chou-fleur , c’est bien le problème.. entre le grèle et le duo des nonnes , j’ai rencontré quelques uns de vos ennemis dans un état lamentable. Il y avait là

Il y avait là Machomuslo moto , Capital bank note baby, Dictatexploiteurgrand mépris, Empirepas mieux state building, etc Vous êtes incapable de faire la conversation avec eux , bien trop sûr de la justesse de votre cause , vous les méprisez.

Si vous continuez ainsi, ils vont demander à émigrer et vous retrouverez seul, bête , idiot , imbécile et pire en voie d’anéantissement…..

…..

Je n’ai pas écouté l’homme- chou fleur et voilà où j’en suis aujourd’hui… si c’était à refaire je traiterais mes ennemis avec le plus grand respect. S’il vous plait ,vous qui ne m’aimez franchement pas, envahissez moi. Il faut toujours avoir un bon ennemi avec  soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.