Au lendemain du 1er tour des élections régionales,  Il n’est pas trop tôt d’ affirmer que nous ne pourrons avancer qu’en définissant ce que Nous sommes , ce que Nous voulons faire ensemble, c’est à dire avec tous ceux pour qui le respect de la personne passe par le respect, à priori, de toutes les personnes, dans les mots et encore plus dans les actes. Un immense travail de ré-union  est à faire.

C’est à Nous, au delà des échéances partisanes, à s’y atteler.

Il est  bien tard ?

Oui, ce n’en sera que plus difficile.

Mais on ne peut pas  faire autrement, Nous citoyens humains devons trouver notre lieu commun .

FB

vos contributions, remarques, critiques, suggestions sont les bienvenues :

francoisbernheim32@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web