Aujourd’hui pas de dessin mais une image dont je raffole (prélevée dans un gratuit du matin). Je suis raide de cette éjaculation publicitaire. Une ola pour Coca-cola group’. Oser nommer un produit « BURN » en France. Bon j’image le français-parisien-moyen qui lit ça :  » Burn Energy, c’est le concentré d’énergie pratique et nomade, en 5cl qui apporte autant d’énergie qu’une cannette d’Energie Drink de 250 ml (…). Il se boit à température ambiante. Attention, il ne faut pas dépasser un shot par jour. (…) Burn est un complément alimentaire avec de la caféine, de la taurine, du glucuronolactone, et de la vitamine B.

Bon déjà, faut être philosophe et/ou poète pour  saisir ce qu’est une boisson nomade. On dirait du Rimbaud :

Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées;
Mon paletot soudain devenait idéal;
J’allais sous le ciel, BURN, et j’étais ton féal;
Oh! là là! que d’amours splendides j’ai rêvées!

Oh! là là! faut être aussi bon en math parce que pour moi les conversions cl / ml c’est lointain. Et puis faut être bon en anglais; savoir traduire correctement BURN et puis ne pas confondre SHOT et SHOOT, mauvais ami va.

Penser  que BURN energy est une boisson à base de sperme de taureau qu’il faut prendre en intraveineuse ce serait vraiment OSÉ.

P.D. (Métro – Boulot – Boulot)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web