MCFD12172009100-2

© perrine dorin 2009

GRRRRR fait froid

GRRRRR fait grève

GRRRRR fait givre

Je rentre dans une rame et voudrais dormir. Hiver sur les visages. Expressions de glace ou regards froids. J’ai mon ours sur le dos, des poils qui en dégoutent plus d’unes. Jalouses ou contre la mort de pauvres bêtes, tuées il y a 30 ans; âge de ma pelisse ? Je voudrais hiberner; pattes en rond, avoir fait le plein pour rêver jusqu’au printemps. Je ne suis pas de l’espèce des résignés; ces voyages au quotidien livrent bataille à ma dignité. Je fais face à mon voisin. Je n’ai que mon sourire à lui offrir pour faire céder sa banquise. Parfois je fais des grimaces. Je louche.  Il doit penser : « Elle est givrée ! ». Il a raison.

P.D.

Métro – Boulot – Métro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.