MCFD12072009100

© perrine dorin 2009

J’entame la conversation avec une lectrice de l’Ancien Testament puisque l’on est nez à nez et qu’un malaise voyageur nous force à patienter. Elle a un ravissant sourire et un accent de l’Est. Elle ressemble à une Babouchka avec son foulard fleuri. Elle presse son petit livre gainé de cuir rouge et aux lettres dorées sur son coeur. Nos sourires entrainent la conversation chez nos voisins. Une dame toute ronde raconte son expérience de pressurisation en rame à Tokyo; « des compartiments hommes / femmes séparés à partir de 16h 00 parce que les attouchements devenaient insupportables ! ». Un jeune homme dit « C’est vrai ! ». La dame du Testament lui demande : « On vous a touché dans le métro !? ». « Non, répond le jeune type, mais c’est arrivé à ma femme ». Nous rigolons, heureux de rire. La converse bifurque sur les exhibitionnistes et nos rires repartent de plus belle. « Il n’y en a plus », lâche la gironde, comme à regret. Je lui réponds que nous n’avons plus l’âge et que le casting concerne maintenant les ados pré-pubères.

Nous sommes parqués comme des bestiaux dans toutes les rames. Je me dis que les « malaises voyageur » sont certainement dûs aux conditions de voyage. Comment un senior ou une femme enceinte peut tenir dans pareille situation… ? Je ne me souviens pas d’autant de « pannes », « troubles », « malaises », « problème », « cas »,  il y a encore deux ans. Le réseau est vérolé. Aujourd’hui c’est une « avarie ». On est avare de personnel. Hommes, femmes manquent, les postes se vident, disparaissent. Moins de gens pour s’occuper de plus en plus de monde. Le cancer inversé de notre société, l’atrophie sociale.

Je m’évade en regardant les affiches. Sonia Rykiel relooke les poupées H&M, le new Francilien fait surface le 13 décembre, quand Astro boy perce les 4 x 3 pour le Noël des petits. Bon, c’est lundi, je sens que la semaine va être longue et dure…

P.D

Métro – Boulot – Métro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.