» L’homme fait peuple, c’est la liberté;

Le peuple fait homme, c’est la fraternité.

Liberté et fraternités amalgamées, c’est l’harmonie »

Victor Hugo

Extrait des voeux du journal de la Courneuve « regards »

 

Une seconde d’éternité, une heure d’éblouissement, une journée nouveau monde, une complicité hors des prisons. En n’oubliant jamais la foudre,le romarin, l’alouette et le chêne. Chacun suit un chemin qui pourrait être une passerelle pour l’autre. juste un instant offrez vous un bouquet éphémère de bonne année.

 

La tour à eau de Gilles Clément et de ses amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web