Ah si seulement j’étais un arbre, fort de ses racines et de son élévation, ah si seulement j’étais quelqu’un d’autre  incapable de sourire, réfléchir, regarder les jolies femmes et de faire la conversation aux petits enfants. Ah si je ne disais jamais n’importe quoi, qu’est-ce que je m’ennuirais !

Je ne vais tout de même pas regretter d’aimer la vie. Attention à vous ,vous n’arriverez pas à me faire dire n’importe quoi si je n’en ai pas envie. Espèce de cuistre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Site web